Une solution pour suivre le chantier d'un projet




Vous êtes entrepreneur, et vous avez l’intention de faire un suivi chantier et suivre la gestion sur un chantier avec un logiciel de devis. Comment vont se dérouler les travaux ? Comment pourrez-vous échanger avec les différents intervenants ?

Dans cet article, nous détaillons toutes les étapes d’un suivi de chantier et nous expliquons comment vous pourrez facilement vous y retrouver.  Vous êtes entrepreneur, et vous avez l’intention de faire un suivi chantier, le logiciel Tactidevis est fait pour vous.


1. Comment se déroule un chantier

1.1 Le contexte d’un suivi de chantier

Tout d’abord, il faut savoir que tous les suivis de chantiers ne se suivent pas de la même manière. Il peut s’agir d’un chantier sur un bâtiment, un immeuble, une maison individuelle, ou encore une rénovation. Tout dépend des travaux à effectuer, et des besoins que vous avez. Toutefois, quel que soit le type de chantier que vous devez réaliser, il faudra que vous suiviez bien les étapes sur un logiciel .


1.2 L’organisation d’un suivi de chantier

Un chantier doit être organisé, et cela afin de pouvoir le suivre efficacement pour qu’il n’y ait aucun retard. Le déroulement d’un chantier est habituellement le suivant :

  • La définition du projet : il s’agit de définir les travaux à créer sur votre bâtiment. Ils peuvent être faits pour des raisons de confort, de sécurité, ou parce que vous voulez créer un aménagement.

  • Le choix des matériaux : dans un chantier, il faut qu’il y ait la bonne utilisation des matériaux.

  • Cela permet de bien faire les travaux et de ne pas devoir faire des retouches.

  • Il faut aussi prendre en compte les éventuelles contraintes techniques ou légales.

  • La réception des travaux : au cours de ce stade, le suivi chantier est terminé.

  • Il s’agit de la réception des travaux par le client pour que les travaux soient bien faits et ne présentent aucun défaut.

  • La fin du chantier : cette étape est l’aboutissement du suivi chantier. Elle permet de vérifier qu’il n’y a pas de problème technique, et qu’il n’y a pas d’erreur sur le chantier.


1.3 Bien choisir son responsable de chantier

En tant que maître d’œuvre , il est très important de bien choisir un responsable . Pour cela, il faut prendre en compte plusieurs critères.

  • La compétence : pour faire un chantier de qualité, il faut un professionnel qui connaisse parfaitement son métier. Le responsable doit être un spécialiste dans le domaine dans lequel il est employé. L’entreprise devra donc avoir un savoir-faire pour tous les travaux qu’elle met en œuvre.

  • La réactivité : pour un chantier, il est important que le responsable de la construction soit réactif. Il faut savoir que certains travaux doivent être terminés très vite pour ne pas subir des dégâts sur le chantier. S’il n’y a pas de réactivité, il sera difficile de respecter les délais.

  • La disponibilité : le maître d’œuvre doit pouvoir répondre à ses clients à tout moment. C’est-à-dire que si un prospect lui a envoyé un message, il doit répondre le plus rapidement possible. Cela est très important pour que les clients puissent compter sur le responsable de la construction.

  • La fiabilité : la fiabilité du maître d’œuvre est tout aussi importante que les autres critères. Pour ne pas se retrouver avec des travaux inachevés, il faut que le chantier se déroule sans problème. Le responsable de la construction doit donc être fiable et assurer ses clients.


1.4 Les responsabilités du chef lors d’un chantier

Lorsque le client a trouvé le meilleur constructeur qu’il souhaite , le début du suivi de chantier est lancé. Le chantier démarre par un premier rendez-vous entre le responsable et le client pour connaître ses besoins concernant le projet et voir s’ils sont compatibles. Ensuite, le responsable de la construction commence à établir un dossier de préfiguration du projet.

Ce dossier est un plan complexe qui comprend toutes les informations sur le projet, Il est utile pour que le chef de chantier puisse discuter sur le suivi de chantier avec les différents artisans qui interviennent.

Ce dossier contient les éléments suivants :

  1. - Le règlement de copropriété,

  2. - Les plans d’architecture détaillés,

  3. - Les plans de structure,

  4. - Les plans des installations techniques et électriques,

  5. - Les plans des systèmes de travaux.


2. Les différentes étapes du chantier

Tout le monde veut savoir ce qu’il se passe pendant une rénovation.

  • Les installations d’eau et de gaz,

  • Les installations d’évacuation des eaux usées et de pluie,

  • Les installations de chauffage et de ventilation.

En définissant toutes ces informations, le maître d’œuvre va donner un cahier des charges à chaque artisan. Ce cahier des charges comprend tout ce que la société doit faire pour réussir son métier dans les règles. Il est très important qu'on donne le cahier des charges aux sociétés avant le début des travaux. Il va lui dire ce qu’il doit faire et qu’elle est la finition qu’il doit avoir. C’est aussi dans ce cahier des charges que le responsable travaux en construction expose le coût des travaux .

Afin de garder un parfait contrôle sur les travaux, on doit intervenir tous les jours pour vérifier que les travaux sont faits correctement et à temps.

À l’issue de chaque visite, il va établir un procès-verbal de suivi de chantier qu’il doit remettre à chaque entreprise et au maître d’ouvrage. Le responsable de la construction est le délégué du propriétaire est de faire respecter les coûts des travaux. Il est le point de contact entre les artisans, le maître d’ouvrage et le propriétaire. Si jamais un artisan n’est pas satisfait par un reproche que lui a fait le maître d’œuvre, il peut toujours discuter avec celui-ci.

Le responsable de la construction est généralement payé au forfait à la journée, Il doit faire preuve d’une grande rigueur afin de gagner du temps sur le travail à faire . De cette manière il ne sera pas sanctionné par le propriétaire.

Le responsable de la construction est le garant de la qualité des travaux, Il doit naturellement connaître les règles de l’art de chaque métier.

  • La compétence du maître d’œuvre pendant le suivi

  • Le responsable de la construction doit faire preuve d’une grande rigueur sur les délais.

  • Le responsable de la construction doit avoir une bonne connaissance du règlement de sécurité pour l’exploitation des bâtiments et des équipements.

  • Le responsable de la construction doit pouvoir compter sur un bon niveau d’anglais afin de pouvoir discuter avec les artisans de l’importance de leur métier.

  • Le responsable de la construction doit avoir une bonne connaissance des méthodes et des techniques de construction.

  • Le responsable de la construction doit avoir une bonne connaissance du marché du bâtiment.

  • Le responsable de la construction doit être entouré d’une équipe de techniciens et de professionnels.


3. Les normes à respecter sur un chantier

En tant que responsable de la construction d’un chantier, il est de votre devoir de vous assurer que vos ouvriers suivent les normes de sécurité, et qu’ils disposent des équipements nécessaires .

Dans les faits, cela ne se passe pas toujours ainsi. L’inspection d’un chantier peut découvrir des ouvriers qui ne seront pas en possession d’un casque de chantier, d’une paire de gants, etc.

Les lois et règlements stipulent que vous devez être en possession d’un certificat d’autorisation pour pouvoir mener à bien la conduite d’un suivi de chantier – celui-ci est valable quatre ans, et vous devez le renouveler à chaque fois que vous passez à un nouveau projet sur lequel vous serez maître d’œuvre.

Lors de la réalisation d’un chantier, il est important de respecter certaines normes sanitaires et d’hygiène. Vous ne pouvez pas construire un bâtiment sans l’aval d’un technicien en hygiène, et ce dernier doit effectuer des visites régulières afin de s’assurer que vous suivez les règles édictées.

Les documents que vous allez être amené à faire en tant qu’employeur sont :

  • le livret , qui présente tous les documents relatifs à l’emploi du salarié (heures supplémentaires, congés, etc.),

  • le bulletin de paie, émanant de la caisse de retraite, de la sécurité sociale et des impôts.

  • un registre d’heures supplémentaires,

  • un registre des données sociales,

  • un registre des bons de commande,

  • un registre des paiements,

  • une fiche de paie.

  • un livret d’accidents et maladies professionnelles.

  • une fiche de paie,

  • un contrat à temps partiel, pour les salariés à temps partiel,

  • un bulletin de salaire (qui doit être établi mensuellement),

  • une fiche de paie (qui doit être établie mensuellement),

  • le procès-verbal,

  • la fiche de paie,

  • la fiche d’heures supplémentaires,

  • le relevé d’identité bancaire,

  • la fiche de cotisations sociales,

  • un bulletin de salaire (qui doit être établi mensuellement),

  • une fiche de paie (qui doit être établie mensuellement).

Lors d’une construction, il est essentiel de respecter les normes. Elles sont destinées à assurer la sécurité des ouvriers, des voisins et de tous les habitants des lieux. Le respect des normes est aussi un gage de qualité pour l’entreprise et pour le propriétaire, de plus contrevenir à une norme peut entraîner des sanctions financières.

Un chef de projet de construction doit normalement comprendre les devis, le dossier de sécurité, les fiches de paie, et le procès-verbal de travaux qui est constitué des dociments ci-dessous :

  • le dossier de sécurité.
  • le procès-verbal de travaux.
  • un procès-verbal d’intervention.
  • une fiche d’exposition aux agents cancérogènes.
  • une fiche d’exposition aux agents nocifs.
  • une fiche d’exposition aux impacts


4. La responsabilité de l’entrepreneur sur un chantier

La responsabilité de l’entrepreneur est très importante sur un chantier, surtout quand il s’agit d’un chantier dangereux. En effet, l’entrepreneur peut être tenu pour responsable des accidents qui surviennent sur un chantier.

Ce guide aborde la responsabilité de l’entrepreneur en droit français, et les différentes protections possibles.

La responsabilité de l’entrepreneur en droit français

La responsabilité de l’entrepreneur sur un chantier est définie par le Code civil, et la loi n° 85-704 du 12 juillet 1985.

En effet, lorsqu’un accident survient sur un chantier, le propriétaire peut demander réparation à l’entrepreneur.

L’article 1382 du Code civil prévoit qu’un entrepreneur doit accomplir sa mission avec la diligence professionnelle requise dans les circonstances.

De plus, cet article précise que l’entrepreneur doit agir avec la prudence et la diligence d’un homme d’affaires expérimenté.

Lorsqu’un accident survient sur un chantier, le propriétaire peut saisir le juge pour réclamer des dommages et intérêts à l’entrepreneur.

Cet article du Code civil prévoit également que l’entrepreneur doit veiller à la sécurité de ses ouvriers, et doit s’assurer qu’ils sont suffisamment formés. Il ne peut donc pas se défausser sur les ouvriers au motif que ce sont eux qui sont exposés.

Les parties peuvent donc convenir d’un accord de partenariat en vertu duquel l’entrepreneur s’engage à assumer sa responsabilité pour tous les dommages qu’il cause au propriétaire ou aux tiers. Cet accord doit être précis, et le montant des dommages et intérêts doit être fixé.


5. Le contrôle des travaux de suivi de chantier

Il est essentiel de confirmer la réception des travaux par les intervenants. Cette étape permet d’identifier ou non les points avancés et améliorer la qualité du service rendu. Le contrôle des travaux de suivi de chantier est une étape cruciale qui garantit une bonne qualité de service à vos clients. Pour ce faire, il faut être certain que le suivi est réalisé par un professionnel chevronné en qui vous avez confiance.

Le contrôle des travaux à la fin d’une construction est une étape très importante qui permet de faire la différence entre un bon et un mauvais entrepreneur.

Ce contrôle doit être fait par un expert indépendant, qui n’a pas participé aux travaux du chantier, et qui a pour objectif d’identifier les points avancés et d’améliorer les éventuelles défaillances.

Cette étape n’est pas obligatoire lors de la réception d’un travail de rénovation, car les travaux de rénovation sont souvent faits par l’entrepreneur qui a créé la construction initiale.

Sur un chantier, il est nécessaire de suivre ses tâches.

Cependant, cela demande beaucoup d’efforts et d’investissement en ressources. Du coup, l’entreprise doit prendre une décision sur la façon améliorer les tâches du chantier.

Quel que soit le choix de l’entreprise, le contrôle des travaux de suivi de chantier doive être, éclaircir un certain point afin d’identifier les points avancés et d’améliorer les éventuelles défaillances.

Il est possible d’effectuer le contrôle des travaux de suivi à plusieurs moments :

En amont de la réception des travaux, il est possible de faire l’état des lieux du chantier.

Cela permet de décrire la situation actuelle du chantier et d’identifier les éventuels problèmes rencontrés. Le rapport d’état des lieux du suivi constitue un élément important de la réception des travaux.

Au cours de la réception des travaux, il est possible de mettre en place, un contrôle a visité le chantier.

Sa permet de vérifier l’avancement des travaux et d’identifier les problèmes qui peuvent subsister.

Le contrôle à visiter le chantier nécessite de se rendre sur le chantier, de comparer les plans à l’exécution et d’interroger la personne responsable du chantier.

À l’issue de la réception des travaux, il est possible de faire un contrôle à distance du chantier. Cela permet d’effectuer une vérification rapide du suivi par l’intermédiaire d’une visite virtuelle ou par téléphone.

À noter : en règle générale, le contrôle des travaux de suivi concerne les travaux d’entretien et de réparations d’une façon générale.

Toutefois, parfois, il est possible de mettre en place un contrôle des travaux de suivi de chantier sur d’autres chantiers, tels que les chantiers de construction de maison, de rénovation ou de refonte totale.

Pourquoi faire un suivi des travaux ? Un contrôle des travaux permet aux particuliers et aux entreprises d’éviter les problèmes liés à la réception et à l’exécution des travaux.

En effet, le contrôle permet aux personnes qui ont confié les travaux de suivre de près leur exécution et de réagir le plus rapidement possible lorsque des problèmes surviennent.

Par conséquent, il est possible de faire un suivi des travaux en interrogeant les entreprises qui ont été mandatées pour faire les travaux afin d’avoir une idée plus précise du rendu final.


Paiement en ligne sécurisé par cc stripe brands

TACTIDEVIS est une marque de L.S.M.B, une Société par Actions Simplifiée de Conception de logiciels, NAF 6201Z,
immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Pontoise sous le numéro 809 233 547